Comment fonctionne une centrale de traitement d’air ?

centrale de traitement d'air

Bien plus qu’un simple appareil de traitement d’air, la centrale de traitement d’air est à la fois innovante et performante pour vous fournir un air de qualité. Mais qu’est-ce qu’une centrale de traitement d’air ? Comment fonctionne-t-elle ? Explications.

Qu’est-ce qu’une centrale de traitement d’air ?

Une centrale de traitement d’air ou généralement connu sous l’abréviation CTA est un élément technique destiné à traiter l’air, à le purifier et l’assainir. Sa taille et sa puissance sont beaucoup plus conséquentes en comparaison avec les climatiseurs classiques. Les secteurs qui l’utilisent sont particulièrement les secteurs dont les environnements intérieurs ont besoin d’une qualité d’air contrôlée. Il s’agit notamment du secteur tertiaire, l’industrie pharmaceutique ou encore les soins hospitaliers, etc. Et pour cause, grâce à la centrale de traitement d’air, l’air se trouve débarrassé de tout composant organique volatil, de micro poussières, de l’odeur de parfums et de fumées. Bref, elle offre un air de qualité, d’une température confortable ainsi que d’un taux d’humidité régulé et adéquat.

Il existe différents types de centrales de traitement d’air dont :

  • La centrale de traitement d’air simple flux : soit tout air neuf, soit tout air repris soit un mix des deux ;
  • La centrale de traitement d’air double flux : favorisant l’assemblage de différentes sortes d’air (neuf, traité, rejeté, reprise d’air) et cela en fonction de la configuration de l’appareil.

De manière générale, la centrale de traitement d’air consiste à introduire de l’air neuf (non pollué) et purifié (par filtration) dans un local, tout en contribuant au bien-être ambiant – grâce à une maîtrise du taux d’humidité. N’hésitez pas à faire appel à un expert dans le domaine pour un traitement d’air efficace.

Fonctionnement d’une centrale de traitement d’air

De manière simple, le principe de fonctionnement de la centrale de traitement d’air est sensiblement pareil à celui d’une climatisation avec filtration. Le principe de base est simple : l’air est filtré, climatisé et tempéré par la CTA avant d’entrer à l’intérieur du bâtiment. Il peut s’agir notamment de :

  • Utilisation d’un air neuf provenant exclusivement de l’extérieur ;
  • Recyclage intégral de l’air à l’intérieur du local ;
  • Recyclage d’une partie de l’air intérieur, combiné avec une partie de l’air extérieur.

Pour un fonctionnement plus détaillé :

  • La CTA capte l’air en le chauffant ou en le climatisant grâce à ses batteries électriques ou à eau glacée ;
  • L’air est asséché ou ré-humidifié grâce à la batterie de la CTA ;
  • L’air passe à travers divers filtres et échangeurs (chauds ou froids) ;
  • L’air traité et purifié est redistribué à travers un réseau de diffusion (grilles, gaines, etc.).

Dans le cas d’une CTA double flux, l’énergie thermique dégagée par l’air vicié est récupérée avant que l’appareil ne rejette l’air purifié. Selon les besoins des industries, de nombreux modèles de centrale de traitement d’air existent. Le choix se fera en fonction de la capacité et des niveaux de performance souhaités – qui vont dépendre de la nature des filtres et des autres technologies de la CTA.

La composition d’un centrale de traitement d’air

Différents composants œuvrent ensemble pour faire de la centrale de traitement d’air un appareil performant.

La décomposition de la CTA est comme suit :

  • Volet d’air neuf ;
  • Volet de reprise ;
  • Boîte de mélange d’air neuf / air repris ;
  • Récupérateur de calories ;
  • Filtration ;
  • Batterie chaude ;
  • Batterie froide ;
  • Humidificateur ;
  • Pare gouttelettes ;
  • Volet incendie ;
  • Détecteur Autonome Déclencheur (DAD) ;
  • Détecteur de fumée ;
  • Bloc ventilateur.

Chacun de ses composants a leur rôle respectif pour le fonctionnement optimal de la CTA.

Travailleurs isolés : comment assurer la sécurité des données?
Domaine médical : mieux gérer les dossiers des clients